Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eric AXEL - KARNAG PUCES

Eric AXEL - KARNAG PUCES

La vie à Carnac, mais aussi le Cinéma, l'humour, la cuisine et plein d'autres choses - Pour nous joindre : ericaxel@jslm.net

Publié le par ericaxel
Publié dans : #Information
INTERVIEW - Olivier Lepick maire
INTERVIEW - Olivier Lepick maire

Karnag puces – Merci monsieur le maire d'avoir accepté l'invitation de Karnag Puces et de bien vouloir répondre à nos questions.

Nous aimerions revenir sur 1 dossier parmi les 4 dont vous estimiez, pendant la campagne des municipales, l'aboutissement essentiel pour l'avenir de Canac.

Dossier n° 1 – Redynamisation et attractivité.
Que pouvez vous nous en dire ?

Olivier Lepick –

Quelques chiffres. Pour juillet et les 3 premières semaines d'août :

Office de tourisme (bourg et plage) 31 000 contacts soit une hausse de 30 % de plus qu'en 2014.
Espace Terraqué 12 500 visites – 44 000 prêts et retours.

Skedanoz, Le son et lumière "L'éveil des mégalithes". Les 8 représentations à la tombée de la nuit en juillet ont attiré 20 000 spectateurs.
Le musée 20 % de visiteurs de plus qu'en 2014.

K. P – À quoi attribuez vous cette augmentation de la fréquentation estivale ?

Olivier Lepick – A divers évènements qui ont " fait parler de Carnac " mais également, ne nous le cachons pas, à la situation troublée en Afrique du nord qui a incité les français à rester sur le territoire national pendant leurs vacances. Toutefois, l’actualité de Carnac en avant saison a été particulièrement intense et a contribué largement à la bonne fréquentation estivale.

  • Carnac classé " Station de tourisme " par le ministère du Tourisme
  • L'adhésion de Carnac au réseau " Sensation Bretagne "
  • L'obtention du " Pavillon bleu " pour 2 de nos plages
  • L'émission " Midi en France " en direct pendant une semaine en avril
  • La demande de classement au patrimoine mondial par l'UNESCO

K. P – Également à l'attitude du chef d'un petit village gaulois luttant contre " Jules César " pour obtenir un PPRL équilibré ?

Olivier Lepick – Ce que je peux dire c'est que de nombreux maires me contactent pour en savoir plus sur notre façon de faire et d'obtenir des résultats…

K. P – Nous n'avons qu'esquissé le dossier PLU, PPRL, mais à moins que vous ne souhaitiez y revenir, il nous semble que grâce aux informations fréquentes et détaillées, aux réunions publiques à l'initiative de la préfecture, on ne puisse en l'état en dire plus.

Olivier Lepick – Non, simplement inviter les Carnacois à consulter en mairie ou sur internet le dossier PPRL et s'ils le souhaitent, formuler leurs observations auprès du commissaire enquêteur ou sur le registre présent en mairie ou par mèl

ddtm-ppricarnac@morbihan.gouv.fr

K. P – Nous voulions souligner que de nombreux Carnacois  résidents à l'année ou à temps partiel partagent dans leurs propos une sensation de changement, une reprise de confiance dans le devenir de Carnac.

Olivier Lepick – Il est stimulant, pour les élus, de constater que le commerce reprend dans le bourg : la boucherie, le petit potager, le magasin bio, la terrasse sympathique sur la place de l'église, où l'on peut déguster jus de fruits frais et glaces, ainsi que quelques commerçants saisonniers dont une nouveauté très appréciée : le Fisher Club (bar de plage) installé sur la plage près de l'-avenue Miln et la réouverture du guichet S.N.C.F. Cela procure une réelle satisfaction au maire.

K. P – Où en est le projet du Restaurant scolaire ?

Olivier Lepick – Il est en phase de finalisation. Nous devrions pouvoir être plus précis d'ici quelques semaines.

K. P – Et du côté du Casino ?

Olivier Lepick – L’établissement se porte bien, en partie en raison de la fermeture de celui de La Trinité. Pour le moment pas de changement de propriétaire malgré les rumeurs sur ce sujet.

K. P – Pour conclure cet échange quelques mots sur votre vécu de maire ?

Olivier Lepick – C'est une responsabilité très exigeante mais passionnante surtout quand, comme moi, on aime sa commune et ses habitants.

Il est très enrichissant de pouvoir rester en contact direct avec les Carnacois, je reçois 6, 7, 8 personnes chaque samedi matin.

Il est également très motivant de voir les décisions de l'équipe municipale devenir réalité après un vrai travail d’équipe..

Et peut être le point le plus important pour moi :

Construire ensemble Carnac

en restant fidèle aux engagements de la campagne
 

Interview à Carnac le 25 août 2015