Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Eric AXEL - KARNAG PUCES

Eric AXEL - KARNAG PUCES

La vie à Carnac, mais aussi le Cinéma, l'humour, la cuisine et plein d'autres choses - Pour nous joindre : ericaxel@jslm.net

Publié le par ericaxel
Publié dans : #Dans le rétroviseur...
VATICINATIONS MINORITAIRES SUR LES RISQUES LITTORAUX

Chaque année, courant décembre, fleurissent dans la presse des prédictions diverses et variées sur ce qui nous attend pour les 12 mois à venir…

Sitôt le 1 er janvier passé, l'ensemble de ces prophéties est bien vite oublié… sauf si l'une ou l'autre se réalise… prouvant le "don" de voyance de l'auteur…

Il ne nous viendrait pas à l'esprit, c'est évident, de comparer des élus (fussent - ils minoritaires) aux hâbleurs de la trêve des confiseurs…

MAIS il n'est pas inintéressant de confronter "paroles" et " réalité ".

Ne serait - ce que pour avoir une idée de ce qui aurait pu nous arriver si … fin mars 2014.

Chacun sait qu'à Carnac la vie politique n'est pas chose facile !!!

Pour en revenir aux seuls risques littoraux rappelons les propos livrés à Ouest France par Jeannine Le Golvan (mai 2015) et par Marc Le Rouzic (Juin 2015).

A noter qu'il s'agit d'extraits des entretiens répondant à la question :

" Depuis un an vous siégez avec … dans l'opposition. Quel rôle avez-vous ? "

VATICINATIONS MINORITAIRES SUR LES RISQUES LITTORAUXVATICINATIONS MINORITAIRES SUR LES RISQUES LITTORAUX

Journal Ouest-France du 21/05/2015
Edition : Auray

Rubriques Carnac

Entretien
Jeannine Le Golvan
Chef de file de Carnac un souffle nouveau.

…" En ce qui concerne le Plan de prévention des risques littoraux, on dramatise la situation à outrance en annonçant une catastrophe économique. Aucune commune réglementée n'en a subi à ce jour. Nous réprouvons la méthode de confrontation actuellement employée avec les menaces de recours judiciaires contre l'État. Je regrette que la municipalité déploie autant d'énergie pour sauvegarder la constructibilité de Carnac plage où le nombre de terrains est très réduit alors qu'elle est résignée à valider sans protester un plan local d'urbanisme qui interdit quasiment toute nouvelle construction à la campagne

Journal Ouest-France du 03/06/2015
Edition : Auray 

Rubriques : Carnac

 

 

Entretien
Marc Le Rouzic
Liste d'opposition « Ensemble pour l'avenir de Carnac ».

… " Concernant le Plan de prévention des risques littoraux, nous ne pensons pas que la réglementation dans le secteur de Carnac plage, déjà bien urbanisé, engendre une récession économique pour la zone, loin de là. Le report obtenu pour ce dossier n'a été que de six mois et l'État passe en force. Au lieu d'affronter les services de l'État, la commune devrait travailler avec eux sur le futur règlement des zones construites de façon à ce que l'habitat construit soit le moins impacté. Il nous paraît également nécessaire de prévoir un renforcement du cordon dunaire en collaboration avec l'État. Enfin, il nous semble important que le risque de débordement soit pris sérieusement en compte par la municipalité avec la réalisation de travaux de protection comme nous l'avions voté à Beaumer et qui ne sont toujours pas réalisés "…

 

VATICINATIONS MINORITAIRES SUR LES RISQUES LITTORAUX

Janvier 2014 – Malgré les tempêtes la mer n'avait pas franchi les protections naturelles

 

Situation actuelle à propos du PPRL

Alors… Plutôt que d'analyser mot à mot les propos des tenants de " l'opposition constructive " il nous semble plus intéressant de revenir sur les récentes évolutions positives, à notre avis, de la situation et sur leurs acteurs.

  • 1 -

A peine élu maire de Carnac, Olivier Lepick, avait rencontré le préfet qui avait accepté de reporter l'échéance légale pour l'arrêt du PPRL (Ouest France 30.6.2014).

Les représentants de Carnac marnage, des Amis de Carnac et de l'Union des commerçants sont également présents et mobilisés au sujet du Plan de prévention des risques littoraux.

  • 2 -

Le 30 mai 2015 Le Télégramme et Ouest France rapportent la mobilisation d'une trentaine d'élus des communes littorales du pays d'Auray soutenus par François Goulard et Philippe Le Ray venus en mairie de Carnac apporter leur soutiens à Olivier Lepick contre ce plan prescrit à marche forcée par l'État.

 

VATICINATIONS MINORITAIRES SUR LES RISQUES LITTORAUX
  • 3 -

Une semaine plus tard, le vendredi 5 juin, une avancée significative est annoncée, une zone supplémentaire "orange" réduit la partie en zone "rouge". Cette zone aux contraintes plus légères représente environ 50 % de ce qui était en zone "rouge. Malgré tout le maire reste vigilant. (Le Télégramme 7 juin 2015).

Pour les représentants des associations membres du Comité de Pilotage du Plan de prévention du risque littoral : Carnac marnage, de l'Union des commerçants et des Amis de Carnac " L'incertitude demeure, elles continuent à contester les cartes d'aléas définitives issues d'hypothèses contestables ne décolèrent pas au sujet du Plan de prévention des risques littoraux. (Le Télégramme 12 juin 2015).

  • 4 -

Le 18 juin 2015, Monsieur Thomas Degos préfet du Morbihan, dans un entretien à Ouest France, aborde la prévention des risques littoraux à Carnac.

Il dresse un historique ... lâchant à un moment : " C'est compliqué la mise en place de ce PPRL à Carnac "

VATICINATIONS MINORITAIRES SUR LES RISQUES LITTORAUX
  • 5 -

Ouest France - 29 juin 2015 -

Submersion marine : une étude conforte Carnac

La Ville de Carnac vient de recevoir les conclusions d'une nouvelle étude sur le secteur Ouest de son front de mer, dans le cadre de l'élaboration de son Plan de prévention des risques littoraux (PPRL). Prescrit par l'État, un PPRL vise à protéger les personnes et les biens contre les risques de submersion marine. Après définition d'une carte d'aléas (évaluation des risques), des contraintes urbanistiques plus ou moins fortes sont arrêtées.

  6 -

Financée par la mairie, la nouvelle étude a été réalisée par la société Arcadis « Pour la première fois, indique Olivier Lepick, le maire de Carnac, on a foré pour déterminer la nature exacte du sol et voir si la méthode Fema, utilisée par l'État, pouvait être applicable à Carnac ». Le rapport conclut « qu'à cet endroit, elle ne l'est pas », poursuit le maire, et que « la plausibilité de formation d'une brèche de 40 à 60 m n'est pas pertinente ». Ce qui « conforte la position de la commune ». L'étude, qui a été transmise à la préfecture, sera versée par la mairie à l'enquête publique qui démarrera en août.

 

Réunions publiques. Le PPRL donnera lieu à deux réunions publiques : lundi 13 juillet et mercredi 12 août, à 20 h 30, salle du Ménec.

  • 7 -

Ouest France -15 juillet 2015

Le préfet vient expliquer le plan de submersion marine

 

VATICINATIONS MINORITAIRES SUR LES RISQUES LITTORAUX

Plus de 400 personnes sont venues assister à la réunion organisée par le préfet, Thomas Degos, pour présenter les enjeux du plan de prévention des risques littoraux (PPRL).

Boris Leclerc, de la Direction générale de la prévention des risques (DGPR), spécialement venu de Paris, a rappelé le travail effectué depuis 2011 pour préparer ce plan de prévention. Avec un document (parfois incomplet parce que tronqué) projeté sur grand écran pour illustrer ses propos, le fonctionnaire a donné des explications techniques sur différentes règles et études retenues pour élaborer les cartes des risques. A plusieurs reprises, le préfet a complété les propos du fonctionnaire.

Un appel à donner son opinion

« En règle générale, nous avons pris en compte les possibilités qui étaient nôtres pour réduire au maximum les zones impactées par ces possibles submersions. La carte finale, présentée et annexée au document de l'enquête publique, est nettement moins contraignante que celle qui est actuellement opposable dans le cadre des demandes d'urbanisme », a souligné le préfet. « Enfin, l'enquête publique est faite pour que vous puissiez donner votre opinion et verser ainsi au dossier des éléments complémentaires. C'est, en définitive, le commissaire-enquêteur qui portera ses conclusions. Elles pourront conduire à la signature du PPRL en l'état, à la correction de certaines données puis à sa signature ou bien à une nouvelle enquête publique, si les modifications sont trop importantes », a conclu le préfet.

Olivier Lepick a alors remercié le préfet pour la présentation. « Le préfet, très talentueux, nous a présenté un PPRL moins contraignant qu'au départ. Nous avons commencé à nous battre et, de 5 brèches nous arrivons aujourd'hui à 2 brèches. Mais la dernière étude, très sérieuse, (Arcadis, leader mondial du Génie civil, avec 25 000 collaborateurs) transmise à la préfecture met en cause la méthode utilisée pour déterminer cette deuxième brèche. Nous continuerons donc de nous battre pour ne pas accepter cette seconde brèche, permettant un PPRL d'une tout autre figure. »

De longs applaudissements ont salué la déclaration du maire. Avant la séance de questions-réponses, le préfet a confirmé que cette étude récente était actuellement analysée par les services de l'Etat. Une seconde réunion d'information est programmée en août, quelques jours avant le début de l'enquête publique.

 

Pour conclure …

Très brièvement cette seconde partie un peu austère et en revenir à la première ; les propos de l'opposition auraient probablement été plus mesurés et optimistes si l'une et l'autre avaient conservé en mémoire cette pensée pleine de bon sens de leur mentor, ancien édile de Carnac

 

" Les procédures sont souvent complexes,
mais pas insurmontables
quand on a la volonté d'aboutir "

 

Documentation, photos : Ouest France et Le Télégramme avec nos remerciements.